16/02/2006

 en route vers la cave

Pendant que Julie préparais le café, je proposai à Paul de m'accompagner jusqu'à la porte de la cave. Je n'étais pas absolument certain que Sandrine avait déjà quitté le bureau. A vrai dire, je n'étais même pas du tout sûr qu'ils n'étaient pas encore plusieurs là-dessous. C'était une manière de vérifier sans mettre Sandrine dans l'embarras au cas où on l'aurait trouvée en plein ... entrainement, disons.

Paul n'était déjà pas très rassuré au départ.

P.- Est-ce qu'on est pas en train de risquer nos carrières là ?
K.- Il y a un risque, c'est vrai. Mais bon, tu peux toujours arrêter ici et remonter si tu veux. Après tout, tu la verras bientôt cette cave !
P.- Vous étiez sérieux ? Vous pensez vraiment qu'ils vont m'envoyer bosser près de Sandrine juste pour que le nouveau, je veux dire l'Américain vienne me bai...
K.- J'en ai bien l'impression Paul. Mais, très sincèrement, je n'imaginais pas que ça t'ennuierait à ce point.

En descendant vers la porte de hêtre, je remarquais une odeur inhabituelle, un parfum plutôt raffiné. Voilà, on aurait dit une sorte de pot pourri haut de gamme, diffusant une odeur identique mais un peu plus noble que les pots pourris traditionnels. En outre, les marches de l'escalier étaient d'une propreté rare, comme si personne n'était passé ici depuis de la journée, ce qui était rigoureusement impossible. A quelques mètres de la porte, Paul me prit le bras, par derrière.

K.- Quoi ?
P.- Ecoutez... A l'intérieur...
K.- Je n'entends rien
P.- Si, comme un frottement sur le sol, un balais ou quelque chose comme ça

Paul murmurais, je voyais bien qu'il crevait littéralement de peur. Je ne savais plus trop s'il me tenait le bras ou bien s'il m'extirpait de ma marche pour me faire remonter plus vite vers la cuisine. Au bout de quelques secondes, j'entendais clairement comme un balais, oui. Le bruit venait de la cave, à l'intérieur, il me restais un mètre avant d'arriver à la porte, je le fis et ouvris la porte d'un coup.

P.- Oh !
K.- Putain, t'es qui toi ?

17:38 Écrit par | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Et?... Je veux, et j'exige la suite.....
Tous les jours je passe voir sur le site si de nouvelles aventures m'attendent...

Écrit par : baloo | 17/02/2006

> Merci Baloo, voici la suite.

Écrit par : K. | 17/02/2006

Les commentaires sont fermés.